ArabicEnglishFrenchGermanItalianKurdish (Kurmanji)NepaliPortugueseRussianSpanishTurkish
>>Europe Centrale – Inondations août 2002
Europe Centrale – Inondations août 2002 2017-01-02T16:55:57+00:00

Europe Centrale

Inondations – Août 2002

Du 10 au 17 août  2002, plusieurs pays d’Europe Centrale sont ravagés par de terribles inondations. L’Allemagne, la République Tchèque, la Hongrie, l’Autriche, la Roumanie, la Slovaquie sont touchées.

En Allemagne, le niveau de l’Elbe est passé, en une semaine, de la cote de 2,50m à 9,50m.
Les architectes de l’association sont arrivés à Dresde le lundi 19 août pour rendre compte, aux architectes de Saxe, de leur expérience accumulée en un peu plus d’un an, après les inondations de la Somme, l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, l’inondation meurtrière de Bâb el Oued à Alger, et le tremblement de terre de Nahrin en Afghanistan.

La République Tchèque fut  l’un des pays lourdement touchés par les inondations survenues en Europe Centrale en août 2002. L’ambassade de ce pays en France avait réagi à notre proposition d’assistance en attirant notre attention sur une ville de la République Tchèque, DECIN, terriblement affectée par les inondations et au patrimoine culturel précieux.
En effet, Decin a été terriblement affectée par les inondations, 30% du territoire de la commune était inondé.

En Roumanie, Facaeni, village situé à 140 km à l’Est de Bucarest, fut dévasté le 12 août 2002 par une tornade.

Dans le cadre de ses principes et objectifs, l’association des « Architectes de l’urgence » avait, dès le lendemain de la catastrophe, proposé son assistance aux autorités Roumaines, via l’ambassade de Roumanie en France. Celles-ci l’ont acceptée en invitant, le 19 août 2002, une équipe d’intervention à se rendre sur place.

Les Architectes de l’urgence dépêchèrent 3 équipes dans chacun de ces pays pour organiser, en collaboration avec les professionnels locaux, des actions d’assistance aux populations.

Des cellules de crise avaient été mises en place et les discussions avec les architectes locaux, alors, mobilisés ont très vite été engagées. Les visites des sites ont donc eu lieu rapidement.

Une délégation des architectes et ingénieurs de l’urgence allemande a vu le jour à cette occasion.