ArabicEnglishFrenchGermanItalianKurdish (Kurmanji)NepaliPortugueseRussianSpanishTurkish
>>Utilisation des fonds récoltés
Utilisation des fonds récoltés 2018-01-14T20:43:07+00:00

Utilisation des fonds récoltés

La fondation Architectes de l’urgence estime que la garantie d’une gestion transparente et rigoureuse est d’une importance absolue pour fidéliser et satisfaire ses donateurs.

Par ailleurs, la fondation a pris l’engagement auprès de ses partenaires et différents bailleurs d’employer plus de 80 % de ses fonds annuels au bénéfice direct des sinistrés sur le terrain.

Enfin, les résultats de la fondation et la communication qui est en découle, doit être à la hauteur de la confiance de ceux qui soutiennent et suivent ses projets.

Aussi, en réalité et en moyenne 90% des sommes perçues par la fondation profitent directement aux populations en difficulté et participent de manière directe au financement des projets mis en œuvre pour aider ces populations.

En 2016, seuls 9,60 % des ressources globales de la fondation ont servi à financer notre administration centrale (frais de personnels du siège, de recrutement, de formation, d’audits financiers des projets, de communication…).

Enfin, les dépenses sont strictement contrôlées, à la fois en interne et en externe.

Il existe trois niveaux de contrôle annuels et réguliers :

  1. Notre service comptable interne, enregistre et centralise les données financières et sont vérifiés par le trésorier mensuellement,
  2. Les comptes sont contrôles annuellement par un cabinet d’experts comptables,
  3. Un commissaire aux comptes certifie chaque année la véracité de nos comptes, leur conformité à la loi et l’adéquation entre l’affectation des dons et leur utilisation.

De manière plus ponctuelle, nos comptes sont également contrôlés par des auditeurs externes mandatés par nos partenaires mais également par la Cour des Comptes.

Ce fut par exemple le cas suite aux élans de générosité ayant suivi le tsunami dans l’océan pacifique en décembre 2004 ou le séisme de janvier 2010 à Haïti.

Quelques exemples de projets réalisés

Les coûts indiqués comprennent tous les coûts de coordination et de fonctionnement locaux des projets ainsi que les coûts de logistique centrale.


Maisons en Colombie de 2009 à 2011

Construction en 2009-2010 d’un groupe de 71 logements en Colombie, pour reloger 71 familles déplacées par les conflits : 9000€ par famille.

 

 


Maisons en Indonésie de 2005 à 2008

Reconstruction de 2005 à 2008 de plus de 500 logements à Sigli en Indonésie, après le tsunami de décembre 2004: 5500 € pour une maison simple.

 

 


Centres de santé en Haïti depuis 2010

Reconstruction de 12 centres de Santé en Haïti de 2011 à 2012.

Exemple du centre de Santé Fontaine : Situé dans la partie rurale de la commune de Cité Soleil,  l’objectif fut de réhabiliter et d’agrandir ce centre afin de renforcer l’accès aux services de santé dans la commune et particulièrement en matière de santé maternelle et médecine obstétrique.

Le renforcement et l’installation d’une clinique dédiée à ces activités dans l’enceinte du centre Fontaine fut une des composantes de ce projet global.

30.000 bénéficiaires disposent désormais du Centre Fontaine.

Budget total du centre : 240000 euros

 


Relogement de familles sinistrées par le séisme de janvier 2010 en Haïti

De 2010 à 2012 : 1107 maisons réparées et renforcées pour reloger plus de 1760 familles
Budget global tout frais compris par logement : 2180 euros

 

 


Reconstruction d’une école et d’un orphelinat

En 2011, un orphelinat accueillant 30 enfants a été réhabilité et reconstruit pour partie et une école devant accueillir 200 enfants a été entièrement construite.

Budget global pour les 2 projets : 330000 euros

Orphelinat de Mirebalais

Ecole de Savanette