EnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish
Accueil>Recrutement>Formations
Formations 2016-04-22T18:45:23+00:00

Formation

Lors de catastrophes naturelles, humanitaires, ou lors de conflits les acteurs de la construction doivent faire face à des situations exceptionnelles tout comme les professionnels de la santé, du secours, et de l’humanitaire.

Il faut pouvoir accueillir les populations locales dans les bâtiments publics, scolaires, pouvoir les soigner dans des hôpitaux ou structures faisant office de centre de soins, pouvoir les reloger parfois dans du provisoire. Il faut pouvoir reconstruire dans le temps la ville.

Ces professionnels doivent intervenir en parallèle des secours, dans l’urgence et en utilisant les ressources locales (matériels, matériaux), les moyens existants, en appliquant de nouveaux process de management de projet, et en innovant souvent en totale autonomie ou avec peu de soutien logistique. Ils doivent s’adapter à de nouvelles contraintes très différentes de celles généralement rencontrées. Les opérations de sécurisation, de reconstructions consécutives à des guerres et des catastrophes sont délicates et demandent une réelle préparation technique et humaine.

Les acteurs de la construction interviennent donc pour analyser les risques techniques, expertiser la résistance des structures des bâtiments existants voire restants, sécuriser les lieux, protéger le patrimoine, innover avec des matériaux, puis reconstruire alors même que les institutions administratives et politiques peuvent être désorganisées, que les populations sont en détresse, que la région, le pays est en plein chaos.

Les formations continues proposées par la fondation Architectes de l’urgence ou qui ont été élaborées en collaboration avec des écoles qui proposent des formations diplômantes, comme le Mastère UBI à l’ESTP, ci-dessus détaillé, ont une nouvelle approche du travail de constructeur intégrant à tout projet les contraintes liées à l’urgence, à l’environnement, la gestion de l’eau, l’urbanisation et le contexte politique. Car il s’agit bien là d’un nouveau métier.

L’urgentiste devra trouver des réponses, de construction ou de reconstruction d’urgence adaptées aux réalités économiques et techniques du terrain, ceci dans des environnements où les réseaux (énergie, eaux, gaz, électricité, téléphone), les voies de circulations (routes, ponts, transports…) peuvent être partiellement ou complètement détruits, les sites dévastés.

  • Pour toute information sur le Mastère UBI, contacter Karine Perronnet à l’ESTP au 01 75 77 86 04
  • Pour toute information sur les sessions de formation des Architectes de l’urgence et les dates d’inscription, vous pouvez nous envoyer un mail à info@archi-urgent.com.