Trophées de la construction 2017 : Soutenez la candidature des Architectes de l’urgence !

Les Trophées de la Construction distinguent et récompensent les réalisations exemplaires des acteurs de la construction, tout type de projet achevé présentant un caractère innovant, par sa conception architecturale, les solutions techniques ou les matériaux utilisés, ou encore par le montage et l’organisation du projet.

La Fondation Architectes de l’urgence qui propose d’utiliser des bâtiments désaffectés, mais réaménagés et sécurisés comme abris temporaires pour les migrants et les réfugiés, a candidaté à l’édition 2017 de ces Trophées pour la rénovation d’un squat à Montreuil réalisé en 2015 et hébergeant 173 réfugiés.

Votez pour la candidature des Architectes de l’urgence, Merci !

Des solutions sont possibles pour l’accueil des réfugiés ou migrants.

En Picardie comme partout en France, des communes cherchent des solutions pour proposer des logements à destination des réfugiés.

La fondation Architectes de l’urgence propose des solutions plus adaptées au contexte d’un pays tel que la France et suggère d’abandonner les cabanes temporaires au profit de solutions alternatives plus adaptées et plus économiques.

En effet, Architectes de l’urgence a déjà expérimenté et mis en place des solutions de relogement provisoire, en réhabilitant et sécurisant un bâtiment désaffecté, pour reloger plus de 170 personnes.

Rapport final du projet « Papillon » à Montreuil : Construire dans le construit.

Ci-dessous le reportage de France 3 Picardie :

Les Architectes de l’urgence sont nés suite aux inondations de la Somme en 2001, région dans laquelle près de 2000 familles ont été à l’époque, relogées dans des mobil-homes, dans des appartements du parc immobilier et temporairement aussi dans des gymnases et équipement publics.

La production d’abris temporaires décents est un devoir, il n’y a pas de discussion sur ce point. Cependant, le choix de la réponse est possible. Pour tous les migrants, des solutions autres qu’un traitement en camps de réfugiés d’un pays du tiers monde est réalisable et économiquement viable (beaucoup moins cher que des nuitées d’hôtel).

Nous proposons d’utiliser des bâtiments réaménagés et sécurisés (petits bâtiments d’artisanat, immeubles de bureaux), comme nous l’avons fait à Montreuil dans un squat pour 150 personnes en 2015.

Architectes de l’urgence propose également l’utilisation de bungalows de chantier, de mobil homes afin de répondre aux besoins au cas par cas et éviter la prolifération de camps de déplacés.