ArabicEnglishFrenchGermanItalianKurdish (Kurmanji)NepaliPortugueseRussianSpanishTurkish
Formation des ouvriers et acteurs locaux 2017-01-02T16:55:57+00:00

Formation des ouvriers et acteurs locaux : Une priorité pour Architectes de l’urgence

Depuis toujours, la fondation Architectes de l’urgence est persuadée que le meilleur moyen d’accompagner les populations dans la reconstruction de leur cadre de vie suite à une catastrophe majeure, c’est d’une part de privilégier l’utilisation des ressources mises à disposition pour la construction de solutions pérennes et non transitoires mais aussi et surtout de contribuer à la reprise de l’économie locale en utilisant les matériaux locaux et en formant les populations aux bonnes techniques de construction.

Les formations permettent à chacun de nos ouvriers de progresser à leur rythme et à leur niveau.

La première étape d’une formation est d’évaluer à quel niveau se situe chaque ouvrier.

Exemple :

  • qui sait utiliser un niveau à bulle
  • qui sait poser des blocs, faire de la finition, faire un coffrage et faire un échafaudage.
  • qui sait mesurer en cm, mm et m

Les compétences étant parfois disparates, il faut ensuite composer des groupes avec des binômes, afin de progresser plus rapidement.

Reportages Vidéos des formations dispensées sur 2 programmes différents aux Philippines

  1. Training sur l’école de Pedro A Bernas
  2. Training sur l’école de Mambusao

Ces formations sont interactives et permettent aux ouvriers de poser des questions, de s’entraîner, de faire des essais en prenant soin que tous participent au moins une fois aux diverses étapes d’un chantier

Des cours pratiques sont donc organisés sur les types de ciment, de fer,  et nous adaptons également des exercices plus théoriques,  sur comment lire un plan correctement par exemple.

Tous les cours sont perpétuellement adaptés aux niveaux des ouvriers et cela représente un réel challenge pour nos équipes de supervision notamment quand certains groupes ne savent ni lire ni écrire.

Le but de cet apprentissage ?

Il s’agit de transmettre un savoir faire et le minimum de bases pour que les chantiers se déroulent au mieux et dans le respect des standards de qualité de mise en œuvre de la fondation.

Mais il s’agit également de permettre aux populations locales d’appliquer ces mesures dans la continuité de notre action pour des chantiers futurs.

Aux Philippines par exemple, tous les ouvriers, soit 307 au total, ayant œuvré sur les chantiers d’Architectes de l’urgence depuis 2013, ont suivi une formation qui les prépare également à passer le TESDA (certificat d’aptitudes philippin pour les maçons et charpentiers) et les 307 ouvriers ont passé cet examen avec succès.

Ce certificat leur permet également de prétendre à des emplois dans ce domaine après notre départ